Credit Impot

En cette période de crise ne passez pas à côté de certains avantages que propose l’état pour vous aider à améliorer votre habitat, notre objectif vous guider pour vous faire faire des économies :

 

Crédit d’impôt en faveur des travaux d’équipements de développement durable pour l’économie d’énergie et aide aux personnes âgées et handicapées.


Savez vous que vous pouvez bénéficier de crédits d’impôt pour vos travaux d’installations d’équipements.

Certains travaux peuvent de l’habitation principale peuvent vous donner droit à des crédits d’impôt : dépenses pour aider les personnes âgées ou handicapées, travaux en faveur du développement durable. Et ça que vous soyez propriétaire ou locataire.

Les dépenses engagées pour certains travaux peuvent ouvrir un droit à un crédit d’impôt

– du crédit d’impôt pour l’aide aux personnes âgées ou handicapées : les travaux doivent être effectués avant  le 31 décembre  2011 ;

– du crédit d’impôt en faveur du développement durable : les travaux doivent être effectués avant  le 31 décembre 2012 ;

A partir du moment ou votre logement est en France et affecté à votre résidence principale que ce soit pour vous on dans un cadre de location à usage d’habitation.

Vous pouvez bénéficier de ces crédits d’impôt que vous soyez propriétaire, locataire dans un logement neuf ou ancien habité

Pour les investissements locatifs : depuis  le 1er janvier 2009, le bénéfice du crédit d’impôt est étendu aux propriétaires-bailleurs de logements de plus de deux ans quand ils proposent de la location à  usage d’habitation principale pour une durée minimale de 5 ans.

Dans le cas d’une SCI non soumise à l’IS, les associés de cette SCI peuvent obtenir un crédit d’impôt au prorata.

Il n’est pas possible d’obtenir un crédit d’impôt si vous réalisez vos travaux car il est nécessaire de justifier d’une facture pour en profiter.

Un crédit d’impôt est accordé pour tous travaux en faveur des économies d’énergie et du développement durable que ce soit dans votre résidence principale ou un investissement locatif à usage d’habitation principale pour un locataire.

– de chaudières à condensation (individuelles ou collectives) ;

– de matériaux d’isolation thermique ;

– d’appareils de régulation de chauffage (individuels ou collectifs) ;

– d’équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable ou des pompes à chaleur

–  d’équipements de raccordement à un réseau de chaleur ;

–  d’équipements de récupération et de traitement des eaux pluviales ;

– d’un diagnostic de performance énergétique, en dehors des cas où la loi le rend obligatoire.

 

Exclusion depuis 1er janvier 2009 :   les chaudières à basse température et les pompes à chaleur air-air

 

Ces installations ont un coût non négligeable alors à vous de faire vos calculs afin de voir si c’est intéressant pour vous. Économiser tout en aidant un proche ou pour faire des économies d’énergies est non négligeable.